LE RENOUVEAU DU VERGER VOSGIEN

 

Dans cette page :

 

APRÈS LA TEMPÊTE

1. BESOINS

15 ans après la tempête du 11 juillet 1984, celle du 26 décembre 1999 couche 60 à 80% du verger familial à terre, notamment dans la plaine. C'est un dommage énorme à la fois pour le paysage et la production. Les arbres sont au sol, cassés, avec seulement quelques racines fonctionnelles. Quand c'était possible, les arbres ont été redressés coûte que coûte, et sévèrement haubanés : il n'y a pas eu de conséquence sur la vie de l'arbre. Parfois, les arbres restèrent à terre : la fructification n'en fut que meilleure. Mais bien souvent, les racines étaient trop abîmées pour que l'arbre survive. Par ailleurs, il y avait un grand risque de disparition d’un certain nombre de variétés locales.

Le public a exprimé rapidement trois besoins :
- Nettoyer les parcelles
- Dessoucher
- Replanter au plus vite, afin d'effacer les dégâts

Devant l'ampleur des demandes, un groupe verger départemental s'est constitué. Il comprenait les partenaires suivants : Syndicat Départemental des Horticulteurs et Maraîchers des Vosges, Coopérative des coteaux lorrains de Gugney aux Aulx, Croqueurs de Pommes, Réseau Régional Verger (association Meuse nature environnement), École d'Horticulture et de Paysage (EHP) de Roville aux Chênes, Conseil d'Architecture-Urbanisme-Environnement, Centre Permanent d'Initiative pour l'Environnement Moyenne Montagne Vosgienne de Lusse, DDAF, Chambre d’Agriculture des Vosges et Conseil Général. Les variétés ont été proposées principalement par les Croqueurs de Pommes vogiens, tout en utilisant des documents des Croqueurs de Pommes de Nancy, et en s’inspirant du travail similaire réalisé par le Conseil Général de Moselle.

remonter

2. MESURES PRISES

Lors de la séance extraordinaire du 3 avril 2000, le Conseil Général a voté une dotation de
- 2 000 000 F (305 000 €) dont 1 000 000 F (152 000 €) pour les aides aux particuliers,
-    500 000 F (76 000 €) pour les aides aux communes et
-    500 000 F (76 000 €) pour la formation des particuliers et personnels communaux.

Voici en quelques lignes les mesures prises dans notre département. L'ensemble des opérations est connu sous l'appellation : OBJECTIF 10 000 FRUITIERS.

1ère mesure :  convention avec l'École d'Horticulture et de Paysage
- création d'une pépinière de 1000 sujets greffés de souches locales fournies par les Croqueurs de Pommes et les particuliers ("OPÉRATION 1000 GREFFONS")
- implantation sur le département des Vosges de six vergers conservatoires (quatre seront réalisés, lire plus loin)
- actions de sensibilisation grand public

2ème mesure : aide spécifique aux particuliers
- financement de 50% des factures TTC représentant l'achat de plants, la plantation et la protection physique (grillages, piquets...) des jeunes arbres
- effet rétroactif au 1er janvier 2000
Conditions à remplir pour bénéficier de cette subvention:
- les bénéficiaires suivent une formation gratuite et obligatoire assurée par l'EHP ou les Croqueurs
- les arbres sont choisis dans la liste des variétés conseillées (annexe 1)
- la subvention minimale est de 2250 F TTC (225 €)
- le lot doit comporter 12 arbres au moins, 50 au plus
- l'aide est plafonnée à 150 F (23 €) par arbre

3ème mesure : aide aux communes
- plantation de 2500 arbres dans les espaces collectifs.

remonter

3. DÉROULEMENT

Depuis 2000, on a ainsi observé le lent renouvellement des vergers. Et, peut-on dire, cela s'est accompagné avec bonheur du renouvellement du regard des Vosgiens pour un patrimoine si fragile.
La prise de conscience fut provoquée et favorisée par plusieurs phénomènes.

  1. L'opération "1000 GREFFONS" rencontra un vif succès, grâce à la presse et le bouche à oreille. Une nurserie avait été mise en place en urgence au LHP afin de pouvoir accueillir les greffons prélevés sur les arbres à terre (photo). Ces greffons ont été récoltés via la Chambre d’Agriculture et l’association des Croqueurs de Pommes, et greffés par le LHP. Bilan : 816 greffons apportés par 66 propriétaires, pour 242 variétés estimées. Le 23 novembre 2002, 42 propriétaires ayant offert des greffons en 2000 ont reçu 1 à 5 scions (greffe d'un an) pour replanter chez eux, soit 146 variétés et 450 plants distribué. Cette belle cérémonie fut l'occasion de redire la dynamique engagée.
  2. Les particuliers plantèrent. L'objectif de 10 000 arbres subventionnés fut atteint et dépassé. Lorsqu'on se promène dans les campagnes, il est fréquent de rencontrer de jeunes arbres, avec leur étiquette blanche qui vole au vent.
  3. L'effet d'exemplarité joua à plein. Il est devenu banal de planter un verger, et cela entre à nouveau dans les préoccupations de chacun. Avoir son verger, c'est affirmer son appartenance au pays vosgien.
  4. Coïncidence heureuse, les Croqueurs de Pommes commencèrent à apparaître dans le département à ces moments là (alors membres de la section de Nancy). Ils furent naturellement associés à l'opération "10 000 FRUITIERS". Nous avons ainsi fourni la liste des variétés à replanter, assuré des formations, été associés aux réunions de suivi... En parallèle, le mouvement a sensibilisé et formé un public toujours plus vaste, toujours plus curieux de retrouver les gestes de leurs aïeux. Des centaines de personnes furent ainsi touchées par notre message : plantons des variétés locales et participons à la sauvegarde de la biodiversité fruitière.
  5. Pendant la période 2001-2006, des formations furent proposées, à raison de 40 par saison. Elles étaient assurées par les Croqueurs de Pommes, l'EHP et la Chambre d'Agriculture. La matinée en salle, l'après-midi sur le terrain. 8 stages différents étaient proposés sur l'ensemble du département, plusieurs fois par saison. Notons qu'ils existent encore aujourd'hui, mais uniquement assurés par l'EHP, et non subventionnés.Pour 16 € par personne (aides déduites), l'on pouvait s'inscrire à :
    1. Taille et entretien des jeunes vergers
    2. Rénovation des vieux vergers
    3. Identifiez les fruits de vos vergers
    4. Mise en place et conduite des plantations de petits fruits
    5. Greffage en écusson des arbres fruitiers
    6. Greffage de printemps des arbres fruitiers
    7. Taille des formes palissées
    8. Mise en place et entretien du verger (gratuit celui-là car obligatoire pour bénéficier des aides)
  1. Quatre vergers conservatoires furent répartis sur le département, lire plus loin

4. BILAN
Par le travail de terrain des Croqueurs de Pommes, par les aides financières, par les médias, par l'évolution des mentalités, le verger vosgien opère son rajeunissement. Tout en douceur, en assurant son avenir. Il est même possible de connaître avec précision le détail des 10 000 arbres replantés. On notera que le public s'est tourné en priorité vers les valeurs sûres. Lire plus loin l'annexe 2.

remonter


LES VERGERS CONSERVATOIRES

Dans le cadre de l'opération 10 000 fruitiers, quatre vergers conservatoires ont été créés par le Conseil Général, selon un protocole commun. Ils sont répartis sur le département.

Chacun se divise en blocs "collection", "référent" et "pépinière", comme le recommandait l'Association Française pour la Conservation des Espèces Végétales .

Le bloc "collection" est planté de variétés représentatives du secteur, avec des arbres anciens (alors déjà en place) ou nouveaux (issus de l'opération "1000 greffons" ou du bloc "pépinière").

Le bloc "référent" est constitué de variétés très connues, servant de jalon pour différentes observations : floraison et nouaison, attaque de parasites, stress, vigueur... Ces variétés sont : pommes golden, reine des reinettes, belle de boskoop; mirabelle clone 1725; cerises bigarreau burlat, noire de Fougerolles ; poires Williams, duchesse d'Angoulême.

Enfin la pépinière accueille les arbres greffés avec des variétés locales à sauvegarder. Cet effort de sauvegarde est mené chaque année, grâce aux prospections menées par la structure d'animation.

Une structure locale est chargée de l'animation : entretien, greffage, observations, communication...

lieu
thématique
structure
tél
La Grande Fosse fruits d'altitude et petits fruits Commune
03 29 51 20 75
Roville aux Chênes conduite du verger : vulgarisation des techniques arboricoles dans le respect de l'environnement Lycée horticole
03 29 65 04 29
La Chapelle aux Bois pommes à cidre, cerises Commune
03 29 58 57 94

Isches

prunes, raisins (vigne) Communauté de Communes des Marches de Lorraine
(appel2005 l'association)
03 29 09 43 43

Le Conseil Général a financé l’implantation, et la ressource locale finance le fonctionnement pendant les dix années suivantes. Depuis 2008 des prestataires réalisent des "missions d'assistance technique" sur ces vergers (ce qui est demandé).

remonter


LES VERGERS COMMUNAUX

Par ailleurs, d'autres vergers ont été mis en place simplement à l'initiative des communes. Ces vergers communaux ne disposant pas systématiquement des bloc référent, collection et pépinière, on ne les appelle pas "vergers conservatoires". Selon les cas, on les appelle "communal", "patrimonial", "de collection" voire "de l'école". Citons par exemple ceux d'Anglemont, Fraize, Épinal, Girancourt, Romont... et peut-être bientôt Mortagne, Arches, Thaon les Vosges...

remonter


LES OPAV

Les Opérations Programmées d'Amélioration des Vergers visent à dynamiser des ensembles cohérents de vergers, publics ou privés, à une échelle paysagère adéquate : le plus souvent celle des communautés de communes. Elles sont à l'initiative de la commune ou la communauté de communes. L'OPAV dure deux ans et propose :

  • un diagnostic destiné à connaître les essences fruitières locales, les types de vergers et leur état général, et de proposer des mesures adaptées et coordonnées pour leur restauration, leur entretien et leur valorisation
  • des réunions d'informations (permanences conseils) à destination des particuliers pour recenser leurs besoins et les conseiller dans le choix des variétés à planter
  • des aides financières au défrichage, à l'entretien ou à l'achat d'arbres, pour les particuliers ou les communes
  • des formations gratuites au gestes de l'arboriculture fruitière (greffe, taille, soins...)
  • des animations auprès des scolaires et du grand public
  • la constitution d'un verger patrimoine, accueillant des variétés remarquées lors du diagnostic

Les OPAV réalisées ou en cours de réalisation (sur 40 communautés de communes) :

  • 2004 cc Fave (Provenchère sur Fave) - verger conservatoire à la Grande Fosse - 113 arbres
  • 2004 Syndicat Intercommunal du Pays de la Vôge (aujourd'hui remplacé en partie par la cc Val de Vôge) (la Chapelle aux Bois) - 2309 arbres pour les particuliers et 120 pour les communes
  • 2006 cc Vallée de la Plaine (Raon l'Étape) - 495 arbres dont 324 pour 60 particuliers
  • 2007 cc Val de Galilée (Ban de Laveline) - 1000 arbres
  • 2007 cc Pays de Jeanne (Chermisey) - 563 arbres
  • 2008 cc Pays de Neufchâteau - 605 arbres
  • 2009 cc Saône Vosgienne (Monthureux sur Saône) - 2379 arbres élevés par un pépiniériste local; sans prospection donnant lieu à un verger conservatoire
  • 2009 cc du secteur de Dompaire - 1170 arbres et des plants de vignes - l'association du verger
  • 2009 cc Pays de Mirecourt (Mirecourt) ; 380 arbres livrés début 2008
  • 2010 cc Vallée du Hure (St Jean d'Ormont) (précisément une "opération vergers")
  • 2010 cc Bulgnéville (entre Xaintois et Bassigny) - 1500 arbres
  • 2010 cc Saône et Madon (Darney) ; opération verger commune avec la cc Saône Vosgienne
  • 2011-2012 cc Brouvelieures
  • commune de Domptail - 535 arbres
  • 2013 cc Brouvelieures - 300 arbres
  • 2015-2016 (2300 arbres) puis 2016-2017 cc Bulgnéville (entre Xaintois et Bassigny)

remonter

 


REMEMBREMENTS - AFAF

Lors d'un Aménagement Foncier Agricole et Forestier (AFAF), le Conseil Général subventionne à 70% les achats d'arbres fruitiers (montant maximum de 40 € TTC par arbre excluant les accessoires de protection). Cela permet de recréer le verger qui aurait été perdu par échanges de parcelles, ou de créer un nouveau verger. Les commissions remembrement évitent les destructions de vergers lorsque c'est possible.

Les variétés de fruits éligibles à l'aide sont celle de la liste en annexe 3.

Nombre d'arbres subventionnés dans les communes récemment remembrées (nous n'avons pas l'information du nombre d'arbres détruits) (certaines AFAF ne concernent par tout le territoire) :

Blevaincourt 30   Circourt AFAF en cours
Damblain 40   Bonvillet AFAF en cours
Bult 138   Gircourt les Viéville AFAF en cours
Longchamp 185   Rouvres en Xaintois AFAF dès 2014
Padoux 30   Les Voivres AFAF dès 2014
Sercœur 12   Jeanménil AFAF future
Vomécourt 0   Chaumousey AFAF future

 

remonter


ANNEXE 1
Liste des variétés de fruits qui donnaient droit à une subvention du Conseil Général. Les fruits soulignés concernent des variétés locales à choisir de préférence, les autres fruits représentent des variétés nationales méritantes. Liste construite par les Croqueurs de Pommes , l'EHP, la Chambre d'Agriculture et le Syndicat Départemental des Horticulteurs et Maraîchers. Cette liste a été construite en s'appuyant sur le Verger Français tome 2 Fruits Locaux et Régionaux (1948) d'une part, et sur les connaissances des membres de la commission sur les variétés rencontrées fréquemment sur le territoire d'autre part.

La liste de départ : 50 pommes par classement de maturité.

D'autres territoires avaient mis en place des aides à la plantation, avec une liste propre. Ainsi la Meuse, la Moselle, la Champagne...

POMMES (70)

Api
Api étoilée
Astrakan
Belle de Pontoise
Belle fille de Salins
Belle fleur jaune
Belle fleur rouge
Bismark
Boïken
Borowitsky
Boskoop
Bovarde
Calville Blanc
Calville d’automne
Calville du Roi
Calville rouge d’hiver
Christkindler
Court pendu gris
Court pendu rouge
Cox orange
Cramoisie de Gascogne
De vigne
Épine
Fenouillet gris
Franc roseau
Gendreville
Grand Alexandre
Gravenstein
Grillot
Gros locard
Jacques Lebel
Kandil sinap
Lavigne
Lion d’été
Mottet
Museau de chien
Ontario
Pomme banane
Pomme carrée
Pomme cloche
Rambour d’été
Rambour d’hiver
Rambour de Lorraine
Rambour papeleu
Rayotte de Nommay
Reine des reinettes
Reinette blanche du Canada
Reinette Baumann
Reinette de Blenheim
Reinette de Champagne
Reinette de Cusy
Reinette de France
Reinette de Landsberg
Reinette de Lunéville
Reinette grise
Reinette rouge étoilée
Rose de Berne
Rouge de Lorraine
Royale d’Angleterre
Saint-Baussan
Saint-Georges
Saint-Louis
Sainte-Anne

Suisse orange
Templine
Transparente blanche
Transparente de Croncels
Vaucharde
Violette de Montbéliard
Winter banana

POIRES (13)

Bergamotte Espéren
Beurré d’Apremont
Beurré Hardy
Comtesse de Paris
Conférence
Doyenne du comice
Jeanne d’Arc
Poire à cidre
Poire de curé
Poire de fer
Poire de prêtre
Soldat laboureur
William’s

CERISES (12)

Anglaise hâtive
Bigarreau Espéren
Bigarreau jaune
Burlat
Cœur de pigeon

Griotte de Montmorency
Griotte du Nord
Guigne noire de Montreux
Hedelfingen
Marmotte
Napoléon
Noire de Fougerolles 

PRUNES (12)

Coco jaune
Damas
Mirabelle de Metz
Mirabelle de Nancy
Madeleine
Perdrigon
Quetsche blanche de Letricourt
Quetsche d’Alsace
Quetsche de Buhl
Quetsche jaune de Letricourt
Quetsche-prune
Reine-Claude

NOYERS

Franquette
Meylannaise
Noyer non greffé
Parisienne

ABRICOTIER

Abricot pêche de Nancy

COGNASSIERS

Champion
Géant de Wranja

PÊCHERS

Pêche de vigne
Reine des vergers

NÉFLIERS

Néflier à gros fruits

remonter


ANNEXE 2
Classement des 10 071 arbres effectivement replantés grâce aux subventions, de 2001 à 2006 inclus. La carte des communes détaille la répartition des plantations.

variété arbres plantés variété arbres plantés
POMMES

POIRES
Reine des reinettes 16% 447   William's 25% 292
Boskoop 14% 397   Conférence 24% 276
# Rambour d'hiver 12% 345   Beurré Hardy 14% 165
Reinette grise 7% 200   Doyenné du comice 14% 159
Transparente de Croncels 5% 126   # Poire de curé 9% 101
Cox orange 3% 87   Comtesse de Paris 8% 91
Reinette blanche du Canada 85   # Bergamotte Esperen 32
Reinette Baumann 80   Jeanne d'Arc 18
Gravenstein 73   # Soldat laboureur 5
# Transparente blanche 73   # Beurré d'Apremont 5
Grand Alexandre 63   Poire à cidre 4
Ontario 58   # Poire de fer 1
# Vaucharde 52   # Poire de prêtre 0
Winter banana 51     1149
Belle fleur jaune 50      
# Jacques Lebel 47   PRUNES
Reinette de Blenheim 44   # Mirabelle de Nancy
clones 1510 ou 1725 70%
3390
# Saint-Louis 37  
Calville rouge d'hiver 37   Quetsche d'Alsace 17% 807
Calville blanc 35   # Reine-claude 8% 364
# Saint-Anne 31   Quetsche de Buhl 90
Belle Fille de Salins 27   # Quetsche jaune de Letricourt 47
# Rambour de Lorraine 26   # Quetsche blanche de Letricourt 36
Suisse orange 25   # Mirabelle de Metz 35
Rose de Berne 24   # Perdrigon 34
Reinette rouge étoilée 18   # Madeleine 12
Belle de Pontoise 17   # Coco jaune 10
Reinette de Lansberg 16   Quetsche-prune 10
Pomme cloche 15   # Damas 5
# Rouge de Lorraine 15     4840
# Rambour papeleu 14      
# Grillot 13   CERISES
# Pomme banane 13   Bigarreau Hedelfingen 23% 308
# Saint-Georges 12   Bigarreau Napoléon 16% 214
Christkindler 12   # Bigarreau Burlat 15% 206
# Belle fleur rouge (Mœuvre) 11   # Bigarreau Cœur de pigeon 13% 173
Gros locard 11   Griotte de Montmorrency 9% 120
Astrakan 10   # Noire de Fougerolles 79
Calville du roi 9   # Bigarreau Marmotte 78
# Calville d'automne 8   Griotte du nord 50
# Mottet 7   # Bigarreau Esperen 27
Reinette de Champagne 7   # Bigarreau jaune 39
Borowitsky 5   # Guigne noire de Montreux 17
Court pendu gris 5   # Anglaise hâtive 9
# Reinette de Lunéville 5     1320
# Rambour d'été 4      
Api étoilée 3      
Reinette de France 3      
# De vigne 2      
Gendreville 2   # = variétés conseillées  
Boiken 1      
Bovarde 1      
Chataignier d'hiver 1      
Court pendu rouge 1      
# Pomme carrée 1      
Api 0      
Bismarck 0      
Cramoisie de Gascogne 0      
Épine 0      
Fenouillet gris 0      
Franc roseau 0   TOTAL 6755
Kandil sinap 0      
Lavigne 0      
Lion d'été 0      
Museau de chien 0      
Rayotte de Nommay 0      
Reinette de Cusy 0      
Royale d'Angleterre 0      
# Saint-Baussan 0      
# Templine 0      
Violette de Montbéliard 0      
  2762      

 


ANNEXE 3
Liste des 143 variétés de fruits donnant droit à une subvention du Conseil Général lors d'un Aménagement Foncier Agricole et Forestier. Cette liste reprend celle de l'annexe 1 avec plus de variétés, et en éliminant le distingo "variété locale à choisir de préférence". En vigueur depuis 2014.

POMMES (84)

Api
Api étoilée
Astrakan
Belle de Boskoop
Belle de Pontoise
Belle fille de Salins
Belle fleur jaune
Belle fleur rouge
Bismark
Boïken
Borowitsky
Bovarde
Calville Blanc
Calville d’automne
Calville du Roi
Calville rouge d’hiver
Châtaigner d'hiver
Christkindler
Collapuy
Court pendu gris
Court pendu rouge
Cox orange
Cramoisie de Gascogne
De vigne
Épine
Fenouillet gris
Franc roseau
Gendreville
Grand Alexandre
Gravenstein
Grillot
Gros locard
Jacques Lebel
Kandil sinap
Lavigne
Lion d’été
Mottet
Moyeuvre
Ontario
Pomme banane
Pomme citron
Pomme cloche
Pomme de carrée
Pomme de maître
Rambon
Rambour d’été
Rambour d’hiver
Rambour de Lorraine
Rambour du Rhin
Rambour papeleu
Rayotte de Nommay
Reine des reinettes
Reinette ananas
Reinette Baumann
Reinette blanche du Canada
Reinette Burchardt
Reinette clochard
Reinette de Blenheim
Reinette de Caux
Reinette de Champagne
Reinette de Cusy
Reinette de France
Reinette de Landsberg
Reinette de Lunéville
Reinette dorée
Reinette grise
Reinette rouge étoilée
Rose de Berne
Rouge de Lorraine
Royale d’Angleterre
Saint-Baussan
Sainte-Anne
Saint-Georges
Saint-Louis
Sans pareille de Peasgood
Sauergrau
Sign Tillisch
Suisse orange
Templine
Transparente blanche
Transparente de Croncels
Vaucharde
Violette de Montbéliard
Winter banana

POIRES (22)

Bergamotte Espéren
Beurré Clairgeau
Beurré d'Amanlis
Beurré d’Apremont
Beurré Diel
Beurré Hardy
Charles Ernest
Comtesse de Paris
Conférence
Doyenne du comice
Duchesse d'Angoulême
Fondante Thiriot
Général Leclerc
Jeanne d’Arc
Louise bonne
Marguerite Marillat
Poire à cidre
Poire de curé
Poire de fer
Poire de prêtre
Soldat laboureur
William’s

CERISES (12)

Anglaise hâtive
Bigarreau Burlat
Bigarreau Cœur de pigeon
Bigarreau Espéren
Bigarreau Hedelfingen
Bigarreau jaune
Bigarreau Marmotte
Bigarreau Napoléon
Griotte de Montmorency
Griotte du Nord
Guigne noire de Montreux
Noire de Fougerolles 

PRUNES (15)

Coco jaune
Damas
Madeleine
Mirabelle de Metz
Mirabelle de Nancy 1510
Mirabelle de Nancy 1725
Perdrigon
Quetsche d’Alsace
Quetsche de Buhl
Quetsche de Letricourt blanche
Quetsche de Letricourt jaune
Quetsche-prune
Reine-Claude d'Althan
Reine-Claude d'Oullins
Reine-Claude dorée

NOYERS

Franquette
Meylannaise
Noyer non greffé
Parisienne

ABRICOTIER

Abricot "Pêche de Nancy"

COGNASSIERS

Champion
Géant de Wranja

PÊCHERS

Pêche de vigne
Reine des vergers

NÉFLIERS

Néflier à gros fruits

remonter
accueil